BLOG - ÉQUILIBRE PERSONNEL

L’eau, 5 recommandations pour mieux boire

Billet ajouté le 03 mai 2019 à 00h00

Selon vous, quelle proportion de notre poids représente l’eau contenue dans notre corps ? Un tiers, la moitié ou carrément deux tiers ? Vous optez, sans trop y croire pour les 2/3… et vous avez raison ! Imaginez donc qu’une personne de 70 kg est constituée d’eau à hauteur de 45 kg. Le chiffre est impressionnant, mais il se conçoit mieux lorsqu’on sait qu’une cellule cérébrale est composée d’environ 85% d’eau, le sang autour de 80%, les muscles de 75%, jusqu’aux os, composés d’environ 22% d’eau.

 

L’eau est donc véritablement, selon l’hydrosophe Yann Olivaux*, « notre matière intime ».

 

Une migraine, un coup de fatigue ou de stress, un manque de concentration, des crampes, des courbatures, des calculs rénaux, des rhumatismes, une légère hypertension, des lèvres et une peau sèches figurent parmi les nombreux symptômes d’une carence élémentaire : le manque d’eau ! Une bonne hydratation facilite le transite, aide à garder la ligne, favorise le bon fonctionnement des reins, et optimise vos performances intellectuelles et physiques ! Il faut donc boire, oui, mais de préférence au bon moment et à une température adaptée à vos besoins.

 

Les recommandations de l’Ayurveda comme de la médecine traditionnelle chinoise, misant sur la prévention des maladies grâce au maintien de l’équilibre physiologique, sont depuis quelques années légitimées par la médecine moderne. Cet article en synthétise quelques principes et y adjoint des recommandations de physiologistes et chercheurs* ayant publié le fruit de leurs recherches.

 

1.     Choisissez bien votre eau

L’eau du robinet, oxydée par adjonction de chlore oxyde à long terme notre organisme. Préférez une eau filtrée ou une eau de source faiblement minéralisée, plus drainante que les eaux fortement minéralisées.

 

2.     Réveillez votre organisme en douceur

Au réveil, boire à petites gorgées un verre d’eau tiède une heure avant le petit-déjeuner est une excellente façon de stimuler la digestion et de faire circuler le sang pour augmenter l’énergie, et désintoxiquer l’organisme. Ajouter des agrumes ou des herbes à votre eau peut la rendre plus agréable.

 

3.     Ne buvez pas trop durant les repas

Prises pendant le repas, les boissons, notamment l’eau, diluent le bol alimentaire, ce qui rend les sucs digestifs moins efficaces. Il est recommandé de boire peu pendant le repas, et de consommer un verre d’eau chaude en sortant de table, de façon à lancer idéalement la digestion (surtout si l’on a, par gourmandise, pris un dessert glacé).

 

4.     Adaptez vos boissons en fonction de la saison et de votre activité

Pendant une journée chaude, buvez de l’eau fraîche pour éviter la surchauffe ; un matin d’hiver, vous opterez logiquement  pour de l’eau tiède ou chaude. De même, lorsque vous faites du sport, buvez de l’eau fraîche et minéralisée avant, pendant et après, pour drainer les toxines et refaire vos réserves en sels minéraux.

 

5.     Privilégiez l’eau « qui vit » (sous forme de végétaux, par exemple)

Boire oui, mais pas trop. Au fond tout est affaire d’équilibre. Si vous privilégiez la consommation de fruits et légumes - une saine habitude !- , vous veillerez à boire moins d’eau que si vous avez tendance à opter pour les repas riches en viandes ou féculents.

De nombreux physiologistes rappellent que l’eau claire n’hydrate pas en profondeur car elle s’évacue trop rapidement...  Privilégiez donc les jus de légumes, bouillons et smoothies par exemple !

 

Boire suffisamment, ni trop ni trop peu, consommer des fruits et légumes et adapter sa consommation à son activité

 

Pour aller plus loin :

 

* Votre corps réclame de l’eau, Dr Fereydoon Batmanghelidj

* Le corps a ses raisons que la médecine ignore, Dr Georges Pourtalet, 2001

* https://lanaturedeleau.blogspot.fr/2015/02/boire-de-leau-1-quand-boire-de-leau-et.html, le blog de Yann Olivaux, hydrosophe

http://la-voie-de-l-ayurveda.com/shydrater-correctement-est-une-veritable-therapie-selon-layurveda/