BLOG - VIE FAMILIALE

Le pouvoir du jeu : facteur essentiel de développement de l’enfant.

Billet ajouté le 04 juin 2019 à 16h19

« Tu me dis j’oublie, tu m’enseignes je me souviens, tu m’impliques j’apprends » Benjamin Franklin.. So, let's play !

 

Dans un camp de réfugiés, des enfants jouent avec des balançoires improvisées, deux petits garçons prennent un bain dans une glacière en polystyrène, s’éclaboussant en riant.

 

Ici, dans cet endroit où l’eau, la nourriture et la joie sont rares, les enfants sont des enfants. Ils jouent malgré des circonstances parmi les plus improbables.

 

Le jeu est tellement fondamental pour le développement de l’enfant qu’il est présent dans toutes les cultures de l’histoire. La Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant stipule que tout enfant devrait avoir le droit de jouer. Les avantages du jeu pour les jeunes enfants sont bien documentés, mais leurs bénéfices sont également palpables à l’âge adulte. 

 

Qu'est-ce que le jeu?

Les schémas, les styles et les types de jeux varient selon l’âge et les intérêts des enfants, mais tous les jeux ont plusieurs caractéristiques communes, selon les experts :

- Jouer est agréable.

- Le jeu est intrinsèquement motivant. 

- Le jeu impose une méthodologie.  

- Le jeu favorise l’engagement. 

 

Le jeu offre des expériences idéales pour apprendre à maitriser un certain nombre d’aptitudes ou travailler certaines qualités : la collaboration, la communication, l’approfondissement pratique des connaissances théoriques, la pensée critique, l’innovation créative et la confiance en soi.

 

Dans cet article, nous explorons certains des avantages du jeu tout au long de la vie.

 

Collaboration : 

des enfants qui construisent une tour en bois ou à l’aide de briques prennent des décisions quant à la manière dont ils réaliseront leur projet. Ces enfants ont appris à poser des questions, à écouter, à définir des priorités et à prendre des décisions ensemble. Ces compétences sont essentielles pour la vie active ainsi que pour les relations personnelles.

 

Communication : 

Dans une salle de classe, l’enseignement et les interactions sont souvent dictés par l’enseignant ou par le programme. Lors d’un jeu, les enfants sont aux commandes. Ils attribuent des rôles et se répartissent les rôles : «Je serai la mère. Tu es le chiot. ». Ils établissent des règles, ils se relaient et fréquemment, ils ne sont pas d'accord. À travers ces expériences, ils apprennent à faire des compromis, à exprimer leurs besoins, à écouter les autres et à acquérir de nombreuses autres compétences fonctionnelles qui se traduiront dans la vie adulte. 

 

Approfondissement pratique des connaissances : 

par le jeu, les enfants explorent souvent le contenu plus en profondeur, de manière moins théorique et plus pratique. Après avoir lu un livre sur les fourmis, un enfant créé un nid de fourmis à partir de tubes en carton. Il observe les fourmis à l'extérieur, les dessine et écrit leurs histoires.

À travers des expériences similaires, les enfants développent des intérêts et des passe-temps permanent : parfois, ces intérêts se transforment en vocation….

 

Pensée critique : 

Les expériences ludiques encouragent les enfants à poser des questions, à considérer des hypothèses et à analyser des informations, ce qui favorise l’apprentissage actif.

 

Innovation créative : 

Les très jeunes enfants participent généralement à des jeux «fonctionnels» ou «imitatifs», ce qui signifie qu'une voiture est toujours une voiture et qu'un lego est toujours un lego. À mesure que les enfants grandissent, leur jeu devient plus symbolique ou abstrait. Une pomme de pin peut remplacer la nourriture, des petits cailloux peuvent symboliser de l'argent. Cette capacité à utiliser des accessoires et des matériaux dans des jeux imaginatifs ouvre la voie à une innovation créative.

 

Confiance : 

Le jeu offre des possibilités infinies d'expérimentation. Les enfants essayent des idées, font des erreurs, réorganisent leurs plans et recommencent. Considérez un enfant qui apprend à faire du vélo. Pour la plupart des enfants, il s’agit d’efforts, de concentration et de quelques genoux écorchés. Mais le bénéfice - l'excitation et la liberté de monter en flèche dans la rue - en vaut la chandelle. Par le jeu, les enfants apprennent à retarder la gratification et à surmonter leur frustration pour atteindre un objectif.